Devenir art-therapeute – Cycle 4

Devenir art thérapeute : initier sa pratique professionnelle et créer son activité d’art-thérapeute

Le dernier cycle de la formation d’art-thérapeute s’articule entre les apports concernant le contenu et le cadre art thérapeutique, et les différentes exigences relatives à la création et au développement d’une activité professionnelle d’art thérapeute.
Ainsi, les stagiaires de 4ème cycle exploreront notamment les troubles du comportement et de la sexualité, les traumas, etc. ; et seront amenés en parallèle à approfondir leur pratique, leur travail personnel et leur projet par de l’assistanat, un stage clinique et de la supervision, faisant partie de la déontologie de tout thérapeute en exercice.

Les objectifs du cycle 4

Être capable de présenter son projet d’activité professionnelle, de communiquer et de collaborer avec sa pratique d’art-thérapeute avec d’autres professionnels du soin, de l’éducation et de la relation d’aide.

Les objectifs pédagogiques du cycle 4 de la formation d’art thérapeute

  • Développer sa capacité à identifier les relations transférentielles et contre transférentielles entre art thérapeute et sujets.
  • Acquérir des connaissances dans les domaines de la psychopathologie, des troubles de la sexualité, et des traumas.
  • Être capable d’analyser sa pratique professionnelle en fonction de l’évolution des besoins de la société.
  • Être capable d’accompagner le sujet dans la conscience de son désir d’être et de réaliser une représentation concrète de ce qu’il souhaite accomplir : projet de vie, guérison…
  • Approfondir le modèle jungien de l’inconscient : archétypes, complexes (anima, animus) soi et persona la lecture symbolique des productions artistiques dans cette approche.
  • Être capable d’exposer une théorie et de parler de sa pratique d’art-thérapeute auprès d’un public d’usagers comme de professionnels.
  • Être capable de rédiger un compte rendu de séance, un compte rendu de stage, un compte rendu d’atelier,
  • Acquérir les connaissances nécessaires à la création d’une activité professionnelle d’art-thérapeute.
  • Être capable de mettre en œuvre les démarches pour l’inscription dans l’activité professionnelle : administration, finance, communication.
  • Être capable d’organiser son espace professionnel
  • Être capable de poursuivre son parcours artistique, thérapeutique, et d’amélioration de sa pratique.

A qui s’adresse la formation ?

Vous êtes professionnel de la thérapie et pouvez justifier de l’adaptation au domaine visé et d’une expérience d’au moins 2 ans, d’un diplôme ou d’un certificat ? Alors vous pouvez peut-être intégrer directement le cycle 4 et rejoindre les étudiants ayant validé le cycle 3 !

Qui sont les futurs art-thérapeutes pouvant prétendre au dernier cycle de la formation ?

Public concerné :

  • Les professionnels des domaines de la santé, médicale, paramédicale, médico-sociale, psychologique,
  • Les professionnels de l’éducation, de l’éducation spécialisée et de la petite enfance, ceux de l’enseignement et de la relation d’aide – désireux d’enrichir leur pratique professionnelle.
  • Les personnes concernées par les actions visant au développement des ressources humaines.
  • Les artistes désirant ouvrir leur activité.
  • Les personnes ayant le projet d’une reconversion professionnelle.
  • Les personnes désirant expérimenter et comprendre les liens existants entre processus artistiques et processus thérapeutiques.

Pré-requis :

  • Être âgé d’au moins 28 ans.
  • Avoir le niveau BAC + 2 ou une expérience professionnelle pouvant servir d’équivalence,
  • Avoir une expérience de développement personnel et de psychothérapie personnelle de 100 heures.
  • Avoir une pratique artistique personnelle en amateur.
  • Avoir validé les blocs 1, 2 et 3

Ou

  • Pouvoir justifier de l’adaptation au domaine visé : d’une expérience professionnelle dans l’accompagnement de personnes d’au moins 2 ans, ou d’un diplôme ou d’un certificat.
  • Entretien de positionnement : description d’un protocole et présentation d’une réalisation artistique d’une personne accompagnée.
  • Mise en situation évaluée : exposition et explication d’un protocole d’accompagnement.
Grâce à l’expression plastique, les consultants expriment le dicible et l’indicible en séance d’art thérapie.

Le programme du cycle 4

Approfondir sa pratique art-thérapeutique grâce à l’enseignement et l’exploration de différents troubles psychiques, l’assistanat, un stage clinique et la supervision

Initier sa pratique professionnelle et créer son activité d’art-thérapeute

Programme de formation – Année 2024

Se préparer à l’accompagnement

– Le stage clinique : comment trouver des consultants, les conditions, le cadre, le contrat, les prises de notes, le compte-rendu de stage clinique
– Les exposés : ce qui est attendu, les thèmes, le programme de l’année
– les assistanats : ce qui est attendu, le programme
– les comptes-rendus de stage : ce qui est attendu

Ça va pas la tête ? De la psychopathologie aux troubles psychiques

– Se familiariser avec les principaux troubles du comportement et mieux en comprendre les manifestations pour trouver un meilleur ajustement relationnel.

– Questionner ce qui relève du normal et du pathologique

– Connaître les différents profils

– Porter de l’attention au processus suicidaire

– Apprendre à travailler en partenariat avec la psychiatrie

En savoir plus sur le module : Ca ne va pas la tête ?

Mythe et théâtre rituel – Le mythe d’Orphée

– Développer sa connaissance du concept d’archétype avec l’appui de la mythologie

– Comprendre la métaphore du mythe comme le miroir de nos structures psychiques

– Expérimenter le théâtre de guérison et la fonction du rituel en art-thérapie

– Comprendre que chaque individu se construit et est inscrit dans sa culture avec la doxa collective de son époque

– Développer sa créativité dans le cadre du théâtre rituel

– Savoir incarner et jouer le mythe dans le cadre ritualisé du théâtre de guérison

– Expérimenter un processus initiatique de guérison dans le cadre d’un rituel

– Acquérir les éléments et les règles qui constituent un rituel efficient

– Comprendre la fonction du rituel dans le processus

En savoir plus sur le module : Le mythe et le théâtre rituel de guérison 

Accompagner les prises de consciences des mécanismes en jeu dans les comportements addictogènes

– Interroger sa propre pratique addictogène et/ou sa pratique addictive

– Apprendre à repérer les différentes formes d’addictions et connaitre les grands principes, les mécanismes et le disfonctionnement psychique qui opère autour de la question de l’addiction

– Expérimenter et comprendre les étapes nécessaires pour une bonne prise en charge de la personne addicte

– Connaître et comprendre les mécanismes en jeu pour les personnes addictes

– Développer son intuition, son écoute, pour être force de proposition en adéquation avec le projet personnel de soin du consultant

– Apprendre à élaborer et à conduire une séance d’art-thérapie qui prend en compte les spécificités des personnes avec une ou des problématiques addictives.

– Pouvoir se positionner dans la prise en charge de l’addiction en étant conscient des risques et des bénéfices pour le consultant

– Acquérir les éléments nécessaires pour s’adresser à d’autres professionnels ou équipe pour orienter un consultant

– Apprendre à évaluer et à faire un suivi écrit pour une équipe d’une structure publique ou privé.

– Réfléchir au débat de société qui oppose l’abstinence et la prévention des risques

En savoir plus sur le module : Accompagner les prises de consciences des mécanismes en jeu dans les comportements addictogènes

Accompagner le traumatisme en art-thérapie

– Différentier trauma et traumatismes

– Acquérir les connaissances des terminologies, définitions et réalités – psychosomatiques du traumatisme

– Connaître la physiologie du traumatisme :  la théorie polyvagale, le rôle du cortisol, de la mémoire et du sommeil

– Apprendre à contrer vortex traumatique par le vortex thérapeutique : la passion de la ressource, les freins du thérapeute, la spécificité du travail avec le corps

– Comprendre la dimension spirituelle du trauma, que le traumatisme fait partie de la vie et qu’avec la guérison du trauma une transformation s’opère qui peut enrichir la qualité de vie

– Apprendre à se prémunir du traumatisme vicariant ou fatigue de compassion

– S’initier aux outils pour aborder le corps et la créativité en art-thérapie

En savoir plus sur le module : Accompagner le traumatisme en art-thérapie

L’art de créer des rituels de guérison

– Questionner nos rituels, nos routines personnelles et ce qui les anime

– Découvrir et apprendre à distinguer les rites initiatiques, des rites de passage dans la tradition et leurs fonctions dans le parcours de la vie humaine, individuellement et collectivement.

– Apprendre et intégrer les particularités et les règles qui constituent ce qu’on appelle un rituel

– Apprendre l’art de créer un rituel de guérison et l’expérimenter dans le cadre d’une démarche en art-thérapie

– Comprendre quelle est sa fonction dans un contexte de démarche thérapeutique et apprendre à l’accompagner

En savoir plus sur le module : L’art de créer des rituels de guérison

Ma sexualité aujourd’hui

 L’un des principaux apports de la sociologie de la sexualité qui fut proposé en 1973, par l’institut Kinsey montre que nos comportements sexuels ne sont pas seulement pulsionnels, pour la simple raison qu’ils obéissent à une codification sociale – culturelle – familiale

– Explorer ses constructions sexuelles imprégnées par son parcours de vie, marqué d’expériences positives et négatives

– Clarifier le vécu et la posture sexuelle du thérapeute pour pouvoir accompagner les consultants présentant des difficultés sexuelles

– Développer sa conscience afin d’atténuer le contre/transfert du praticien, au sein de la relation thérapeutique

Il est demandé aux participant de venir au stage avec une réalisation, une création représentant leur univers sexuel

En savoir plus sur les 2 modules : Art thérapie et troubles de la sexualité

Les troubles de la sexualité

– Apprendre à accompagner les sujets souffrants de troubles sexuels

– Développer une connaissance des repères dans la construction de l’univers sexuel de l’être humain

– Acquérir des repères pour identifier les dysfonctionnements sexuels féminins et masculins

– Acquérir un savoir-faire et un savoir-être dans l’accompagnement des personnes victimes d’abus

Bilan de la formation et après

– Faire le bilan de la formation

– Recueillir et faire le point des perspectives et projets de chaque participant

– Créer un rituel de clôture et de séparation

Examen de validation 

Les participants sont mis en situation professionnelle au cours de laquelle chacun devra présenter son projet professionnel devant les évaluateurs en démontrant le réalisme de son projet et sa capacité à le mettre en œuvre.

Programme de formation – Année 2025

Les dates 2025 et détails sont en cours de validation avec les différents intervenants et devraient être disponibles courant juin-juillet.

Chaque année, le programme du cycle 4 est globalement identique à l’exception du thème du mythe (module 4) et du stage d’été (module 7), également ouverts à tous, afin d’expérimenter la formation d’art-thérapeute et d’échanger avec les stagiaires.

Les spécificités de la formation en cycle 4

Assistanat
Trois journées d’assistanat aux côtés des formateurs permettent aux apprenants d’être enseignés en observant le travail des participants. Ils ont ainsi l’occasion d’aiguiser leur regard et leur écoute sur le déroulement et la relation entre apprenti art thérapeute et sujet/consultant, d’observer les différentes stratégies d’accompagnement en art thérapie et de recevoir un éclairage théorique individuel à partir des questions qu’ils posent aux formateurs.

Supervision
La supervision, l’approfondissement de la pratique relève de la déontologie de l’art thérapeute. Elle est indispensable pour garantir la sécurité psychique du consultant et du praticien.

Travail personnel
Au cours des différents stages chaque participant a tour de rôle devra également :

  • Accompagner un sujet en art thérapie devant le groupe et le formateur, suivi d’une analyse.
  • Exposer un concept, à partir d’un ouvrage théorique.
  • Prendre contact avec des professionnels du domaine de la santé, de l’éducation, de la relation d’aide pour présenter ce qu’est l’art-thérapie.

Stage clinique pour les art-thérapeutes débutants
Durant cette année, les stagiaires commenceront leur stage clinique. Ils accompagneront de manière gratuite, au minimum deux personnes. Ce travail d’accompagnement en art thérapie sera le point d’appui pour le compte-rendu qui validera la formation.

Modalités d’évaluation

En contrôle continu :
Des évaluations formatives au cours des sessions : selon les protocoles et les critères d’évaluation dans le cadre des mises en situation. L’erreur faisant partie de l’acte d’apprendre, est analysée et traitée dans une approche différenciée.

Un entretien d’évaluation :
Il vise à permettre à l’apprenant à prendre conscience des stratégies qu’il utilise, à porter une réflexion critique sur son activité. C’est aussi un temps de mise en confiance de l’apprenant.

Un livret de suivi pédagogique :
Un livret du suivi pédagogique contenant les évaluations et les auto-évaluations.

Un examen final.

Durée de la formation et modalités d’organisation :

Dates 2024 :

  • Du 03 au 04 février
  • Du 15 au 17 mars
  • Du 26 au 30 avril
  • Du 10 au 12 mai
  • Du 07 au 09 juin
  • Du 27 au 31 juillet
  • Du 14 au 15 septembre
  • Du 12 au 13 octobre
  • Du 02 au 03 novembre

Samedi 30 novembre (Journée d’examen)

Inscriptions :
Du 11 septembre au 21 décembre 2023

Horaires :
de 9H30 à 13H et de 14H à 17H30

Nombre d’heures :
238 heures de formation
Dont 21 heures d’assistanat
21 heures de supervision
7 heures d’examen

Lieu de la formation :
École d’Art-Thérapie Catherine Jenny
8 rue Renouvier
67600 SÉLESTAT

Coût pédagogique :
Le coût comprend les frais pédagogiques, les matériaux et le forfait examen :
4403,00 euros

Possibilité de prise en charge : nous contacter.

Effectif prévu :
de 8 à 12 personnes maximum

Accessibilité handicapés

Pour l’accueil de personnes handicapées, un entretien préalable doit se dérouler avec Catherine Jenny, référent handicap, afin d’établir les modalités d’adaptation nécessaires en fonction du handicap.

Les formateurs

Catherine Jenny est fondatrice, directrice et formatrice à l’école d’art thérapie Catherine Jenny.

Catherine Jenny

Enseigner comment créer pour se re-créer, transmettre et initier.

Un accompagnement vers le développement d’une activité professionnelle d’art-thérapeute.

Après avoir pratiqué l’accompagnement et la formation pendant plus de 20 ans dans les domaines de l’expression plastique, du théâtre, du conte, de la communication, de l’expression orale et écrite et de la littérature de jeunesse, Catherine Jenny a fondé l’école d’art thérapie. Depuis 2007, elle en est directrice et responsable pédagogique tout en étant praticienne de la psychothérapie et de l’art-thérapie et formatrice de praticiens.

Psychologue, psychothérapeute et formatrice. Après ses études universitaires, elle s’est formée à l’Institut de Communication et Thérapie Psychocorporelle puis à l’École Parisienne de Gestalt.
Depuis quelques années elle intègre la dimension énergétique, particulièrement efficace lors de situations de trauma. Elle travaille en institution, anime des groupes d’analyse de la pratique dans des institutions et assure des formations sur des thèmes variés auprès de professionnels de la relation d’aide. Elle exerce son métier de psychothérapeute en cabinet libéral.

Pierre-Yves Brissaud est psychothérapeute, sexothérapeute, superviseur et formateur à l’école d’art thérapie.

Pierre-Yves Brissiaud

Formateur, praticien de la psychothérapie depuis 30 ans, sexothérapeute et superviseur, Pierre-Yves Brissiaud est diplômé en sexologie et en sexothérapie sexofonctionnelle, diplômé de l’École Parisienne de Gestalt en tant que praticien et superviseur. Il est titulaire du Certificat Européen de psychothérapie depuis 2001.

Il est également auteur et a publié plusieurs ouvrages entre autres sur le thème de la résilience : « De la maltraitance à la résilience – La face cachée de la résilience »

Il organise depuis 20 ans des voyages thérapeutiques de marche et méditation dans différents déserts.

Didier Bayer est passé des arts-appliqués au théâtre, de la vidéo à la peinture, de la photo au modelage, de l’accompagnement des adhérents d’un Centre, Social à l’accompagnement de patients en institution. Il a suivi une formation en addictologie et est fort de son expérience d’accompagnement en art-thérapie de personnes souffrant d’addictions diverses.

Il a installé son cabinet d’art-thérapeute dans la Vallée de Munster et continue son travail plastique en parallèle. Il participe à la transmission de son savoir-faire et son savoir-être art-thérapeute auprès des stagiaires de l’école d’art thérapie Catherine Jenny.

Je souhaite
entreprendre la formation d’art-thérapeute

Je souhaite
en savoir plus plus sur la formation d’art-thérapeute

Apprendre comment créer pour se re-créer

Vous souhaitez nous rencontrer et expérimenter avant de nous rejoindre ?

Atelier découverte et présentation de la formation d’art-thérapeute

28 septembre 2024 à 14h30

8 rue Renouvier - Sélestat